Xavier Pommereau

at Centre Abadie - 89 rue des sablières , 33000

On y apprécie le sens des mots, on y écoute parfois du blues-rock qui a fait ses preuves, et on partage des valeurs simplement humaines...


Xavier Pommereau
Centre Abadie - 89 rue des sablières
Bordeaux 33000
France
Contact Phone
P: 0556795679
Website
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Pommereau

Avis aux grand-mères : c'est à sa Mamie que Slash (le lead de Guns N' Roses) doit sa première guitare à l'adolescence. Ce fils spirituel de Jimmy Page classé parmi les 15 meilleurs guitaristes électriques du monde en aura beaucoup d'autres ensuite, mais bravo à elle d'avoir su encourager à temps le futur virtuose... https://youtu.be/bu_sMqZyOTg

Published on 2015-07-26 12:29:02 GMT

Il y a des expressions que le contexte empêche d'utiliser. Ainsi, dire des enfants que ce sont des consommateurs "en herbe" (au sens de "clients en devenir") est aujourd'hui à proscrire puisque beaucoup (trop) d'adolescents qui fument du cannabis répondent à cette assertion...

Published on 2015-07-28 18:30:37 GMT

Chez les adolescents rencontrés ce matin, l'incompréhension est totale à propos du projet de la Garde des Sceaux de ne sanctionner le "défaut de permis de conduire", la première fois (sic), qu'avec une amende de 500€, sous prétexte que la loi n'est aujourd'hui pas ou mal appliquée. Tous indiquent que le prix d'obtention normale d'un permis allant de 1600 à 2500€, cette mesure semble au contraire fortement incitative à la transgression...

Published on 2015-07-31 08:24:00 GMT

Les appels et rappels incessants dans les aéroports et les gares ne servent à rien car les voyageurs en retard le savent déjà en général. À rien ? Si, sans doute, pour témoigner d'une excellente organisation de la part de l'organisme de transport, mais quelle pollution sonore qui est éprouvante lorsqu'on doit y rester plusieurs heures...

Published on 2015-08-15 20:48:49 GMT

FIN DES VACANCES :) retour des posts !!! En voilà un tout chaud : À l'heure où l'on parle des urgences climatiques, il y en a une à défendre dans l'atmosphère familiale : respecter que chacun puisse y exprimer les 4 grandes "saisons émotionnelles" que sont la joie, la colère, la tristesse et l'inquiétude, dans le respect de l'autre (et avec modération)...

Published on 2015-08-28 15:05:09 GMT

Admin : le centre Abadie à l'honneur dans le prochain Sept à Huit (TF1) en deuxième partie de programme le 30 août, postez-nous vos avis ! :)

Published on 2015-08-28 15:10:43 GMT

On parle beaucoup de l'impact qu'ont les images violentes sur les enfants et les adolescents — via notamment les séries, les vidéos trash et les jeux. Mais on parle beaucoup moins de la violence des écrans en eux-mêmes du fait de l'excitation oculaire des LED, du risque d'épilepsie chez les jeunes prédisposés, et surtout du manque de sommeil induit par l'usage immodéré des NTIC le soir et la nuit. Un conseil aux parents, doublé d'une recommandation : "La nuit, les NTIC dorment aussi". Et refuser que l'ado s'endorme en musique avec ses outils numériques et qu'il utilise la fonction alarme pour se lever. Un bon vieux réveil-matin doit faire l'affaire. C'est vintage, chic et choc...

Published on 2015-08-30 07:10:36 GMT

La pornographie et la prostitution sont "cousines". La pornographie peut se définir comme l’ensemble des représentations charnelles en images des ébats sexuels, proposé à la vente directe ou indirecte (publicités, accroches diverses et variées). La prostitution s’applique aux activités correspondantes en chair et en os, contre rétribution. Les deux domaines sont liés. Le mot pornographie dérive du grec pornê "prostituée", et a signifié à l'origine "traité sur la prostitution". D’abord appliquées au commerce des "femmes-marchandises", la pornographie et la prostitution se déclinent, en réalité, tant au masculin qu’au féminin, et quelle que soit l’orientation sexuelle. Il s’agit dans tous les cas de consommer – en chairs ou en images – des corps vendus pour satisfaire l’appétit sexuel de celles et ceux qui s’en régalent...

Published on 2015-08-31 19:18:19 GMT

Certains s'emploient à opposer en toutes choses le fond et la forme. Le fond serait le seul aspect important, "profond" comme le mot l'indique lui-même, tandis que la forme serait superficielle, presque superflue ou facultative. Je suis convaincu au contraire que le fond et la forme comptent autant l'un que l'autre, comme le côté pile d'une pièce de monnaie ne peut s'envisager sans un côté face. Sinon, sachant que ce que nous mangeons finira, une fois métabolisé, aux toilettes, pourquoi ne prendrions-nous pas nos repas directement aux wc ? ;) ...

Published on 2015-09-02 05:51:03 GMT

Le trouble phobique est une projection extériorisée sur un objet ou une situation d'angoisses intimes qui peuvent être archaïques (dévoration, castration, abandon, séparation primordiale...). Et l'évitement est la stratégie défensive la plus courante. Cette notion de fuite s'exprime dès le grec phobos qui signifie « crainte angoissante », avec l’idée importante de fuite due à la panique , tout cela dans la précipitation et le désordre (le verbe phebesthai signifie "fuir")...

Published on 2015-09-04 17:56:44 GMT

Les personnalités de tous bords usent et abusent de l'expression "avoir vocation à" qu'ils utilisent à tort et à travers comme euphémisme par exemple dans la phrase type actuelle "les migrants n'ont pas vocation à rester chez nous lorsqu'ils ne sont pas des réfugiés politiques", pour éviter de dire "seuls les réfugiés politiques sont autorisés à séjourner chez nous, les autres doivent rentrer chez eux". Avoir vocation à, c'est aspirer à qqchose, et eux - les migrants - espèrent précisément une meilleure vie...

Published on 2015-09-06 07:13:49 GMT

Quel terrible dilemme ! D'un côté, des populations pauvres en souffrance (et aussi des étrangers fascinés par le consumérisme occidental) qui aspirent à rejoindre un eldorado européen. D'un autre côté, des populations dont le niveau de vie (assez) élevé est menacé par la crise et le chômage, qui campent sur leurs positions nationales, craignent et dénoncent l'invasion des premières. Et entre les deux, des passeurs assassins que l'on condamne à juste titre, et des "passeurs d'idée" qui tirent profit de ces peurs ou qui, au contraire, se montrent ouverts ne risquant personnellement pas grand chose à souhaiter la bienvenue aux migrants...

!-- Global site tag (gtag.js) - Google Analytics -->